Sèche-serviettes à eau chaude : un corps de chauffe idéal en salle d’eau

Le sèche-serviettes à eau chaude est le radiateur phare des salles de bain. Il est efficace comme dispositif de chauffage et sèche rapidement les serviettes à la sortie du bain. Intégré au chauffage central, il s’alimente d’eau chaude par la chaudière ou par la pompe à chaleur pour fonctionner. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sèche-serviettes à eau chaude !

Comment fonctionne un sèche-serviettes à eau chaude ?

Comme nous l’avons introduit précédemment, un sèche-serviettes à eau chaude permet à la fois de chauffer la salle de bain et sécher les serviettes. A la différence du sèche-serviettes électrique, celui à eau chaude émet de la chaleur par le biais d’un fluide caloporteur. De ce fait, ce type de dispositif ne fonctionne que lorsque le chauffage (le chauffe-eau ou la chaudière) est mis en marche.

Pour fonctionner correctement, il faut que l’eau circule à travers l’installation du chauffage central afin de chauffer les barres du radiateur sèche-serviette. Cette chaleur va être retenue par les formes tubulaires horizontaux et verticaux du sèche-serviettes et réchauffer l’air ambiant. L’eau revient ensuite vers le chauffe-eau ou la chaudière une fois refroidie et le processus continue.

Tarif moyen pour l'installation d’un sèche-serviettes à eau chaude

Entre 150 et 300 € TTC/unité

Les différents types de sèche-serviettes à eau chaude

En fonction du matériau utilisé pour sa fabrication, il existe quelques types de sèche-serviettes à eau chaude qui sont :

  • Le sèche-serviettes à eau chaude en acier : c’est le matériau qui offre le meilleur rapport qualité/prix. Ce type de sèche-serviettes est généralement composé de tubes plats ou ronds qui peuvent avoir plusieurs couleurs ou être chromés.
  • Le sèche-serviettes à eau chaude en aluminium : l’aluminium possède une qualité supérieure à l’acier du fait qu’il ait une excellente montée en température. Ce modèle peut également se décliner en plusieurs couleurs et a dans la plupart des cas un design épuré, accompagné de tubes plats.
  • Le sèche-serviettes à eau chaude en inox : ce matériau est connu pour sa capacité à monter en température rapidement. En plus de cela, il est inoxydable. Ce modèle de sèche-serviettes à eau chaude s’intégrera facilement dans votre salle de bain.

Comment choisir son sèche-serviettes à eau chaude ?

Le design : un critère assez pesant

Même si la plupart des sèche-serviettes est fixée au mur en position verticale, il existe certaines configurations atypiques qui permettent aux acheteurs d’adapter la forme du radiateur à leur salle de bain. Un sèche-serviettes à eau chaude horizontal convient, par exemple, aux petits espaces et aux plafonds bas. Un sèche-serviettes à eau chaude pivotant, quant à lui, offre une utilisation et un nettoyage plus pratiques. Une fois que vous ayez choisi entre ces modèles, vous pouvez passer au choix du matériau en tenant compte des caractéristiques mentionnés dans le précédent paragraphe.

Trouver la bonne puissance

Il est important de bien dimensionner son sèche-serviettes à eau chaude afin d’éviter toute surconsommation et toute dépense inutile. La puissance de votre sèche-serviettes doit être fonction de la superficie de votre salle de bain et de la taille du ménage (le nombre de serviettes à sécher en dépend). En fait, il faut compter 100 W par m2 et ajouter 30 % pour combler la chaleur absorbée par les serviettes.

Superficie de la salle de bain Puissance du sèche-serviettes à eau chaude Nombre indicatif de serviettes à sécher
De 2 à 6 m2 453 W
510 W
1 à 3
1 à 3
Supérieure à 6 m2 631 W
715 W
4 et plus
4 et plus

Astuce de notre expert

Que ce soit pour lui confier l’installation du système de chauffage entier ou pour vous conseiller sur le choix de votre radiateur sèche-serviettes, vous aurez toujours besoin d’un pro dans votre projet de chauffage salle de bain. C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons de contacter un professionnel dès maintenant. Notre formulaire de demande de devis vous permet d’être mise en relation avec un ou plusieurs experts de votre région et comparer les prix gratuitement. Comme cela, vous n’avez plus à stresser au sujet du budget à préparer pour votre projet de chauffage salle de bain.

Pourquoi installer un sèche-serviettes à eau chaude ?

Avantages

Tout d’abord, utiliser un sèche-serviettes à eau chaude vous permet de réaliser des économies d’énergie substantielles. En effet, comme il est directement raccordé à votre chauffage central, le sèche-serviettes à eau chaude consommera moins qu’un sèche-serviettes électrique. En plus de cela, en l’utilisant, vous n’aurez plus besoin de rajouter un dispositif de chauffage supplémentaire dans la salle de bain. Le sèche-serviettes fait en même temps office de radiateur à eau chaude.

A part cela, vu qu’il est raccordé au système de chauffage central, il est tout à fait possible de lui ajouter un robinet thermostatique. De ce fait, son réglage sera bien plus simple et sera même plus précis qu’avec un robinet classique. Le fait d’utiliser un robinet thermostatique réduit encore plus la consommation d’énergie, car celui-ci régule la température en modulant le débit d’eau chaude.

Les limites du sèche-serviettes à eau chaude

Etant donné qu’il est directement rattaché au chauffage, lorsqu’il faut couper ce dernier en été, le sèche-serviettes à eau chaude aussi ne fonctionne plus. Par contre, si vous utilisez un sèche-serviettes électrique ou mixte, vous êtes libre de l’utiliser indépendamment à la chaudière.

Par ailleurs, lorsque vous allez vidanger les radiateurs de votre maison, vous devrez aussi vidanger votre sèche-serviettes à eau chaude. Une opération qui peut être complexe et fatigante, surtout quand le temps manque.

Prix d’un sèche-serviettes à eau chaude

Le prix d’un sèche-serviettes à eau chaude dépend principalement de sa marque, de sa puissance, de ses fonctionnalités et ses options (en acier ou en aluminium, avec des barres pivotantes ou non, etc.), mais aussi de son design.

Prix d’un sèche-serviettes à eau chaude selon la gamme

Gamme du sèche-serviettes à eau chaude Entrée de gamme Milieu de gamme Haut de gamme
Prix hors pose TTC Moins de 200 €/unité Entre 200 et 600 €/unité Entre 600 et 1 300 €/unité

Tarif de pose

A ces prix doivent encore s’ajouter le tarif d’installation du sèche-serviettes à eau chaude qui peut varier entre 150 et 300 euros selon le professionnel. En somme donc, il faut prévoir au moins un budget de 230 euros pour la fourniture et la pose d’un sèche-serviettes à eau chaude.

Conclusion

Si vous possédez déjà une pompe à chaleur ou une chaudière, installer un sèche-serviettes à eau chaude est une solution pratique pour chauffer la salle de bain et sécher les serviettes en même temps. En effet, en plus d’être compatible avec l’installation existante, le sèche-serviettes vous permettra de faire des économies, car il ne fonctionne que lorsque le chauffage est allumé. Pour le budget, dépendant de la gamme, comptez entre 230 euros et 1 600 euros en moyenne pour la pose et la fourniture d’un sèche-serviettes à eau chaude.