Comment procéder à l’entretien de son chauffe-eau sanitaire ?

Entretenir son chauffe-eau sanitaire est la meilleure façon d’optimiser son rendement et de lui garantir une longévité remarquable. Si pour la plupart des appareils, l’entretien par un professionnel est simplement recommandé, pour certains modèles, il est obligatoire. Dans un cas comme dans l’autre, il est important de savoir comment le mener à bien. Vous voulez en savoir plus ? Suivez nos conseils !

Les risques liés à un mauvais entretien de votre chauffe-eau sanitaire

Un chauffe-eau, autrement appelé cumulus, est un appareil sanitaire qui permet la production d’eau chaude pour la maison. Ce matériel doit fonctionner de manière optimale si vous ne voulez pas consommer trop d’énergie et si vous désirez bénéficier d’une eau chaude sanitaire à bonne température.

Le principal ennemi de ce matériel est l’eau qu’il contient, surtout si elle est très calcaire. Pourquoi ? Elle favorise l’apparition du tartre. Cet élément peut nuire au bon fonctionnement du chauffe-eau sanitaire et entraîner notamment les désagréments suivants :

  • un dysfonctionnement du système de chauffe : vous avez du mal à obtenir une eau à bonne température et vous vous exposez à des risques de légionellose, cette bactérie aimant se développer lorsque l’eau présente dans la cuve n’est pas assez chaude.
  • une corrosion accélérée de la cuve et une réduction conséquente de la longévité de votre matériel : vous avez de fortes chances de devoir faire face à une fuite dans ce cas et d’avoir à changer des pièces importantes comme l’anode ou la résistance.
  • une augmentation de votre consommation d’énergie et de vos factures : à cause du tartre, votre appareil doit consommer plus d’électricité pour chauffer l’eau et vous coûte plus cher.

Comment les éviter ? Veillez tout simplement à bien entretenir votre matériel tout en suivant les instructions de son constructeur.

Quels éléments devez-vous surveiller sur votre chauffe-eau ?

Aucune obligation légale ne vous oblige, que vous soyez propriétaire ou locataire, à faire faire l’entretien de votre chauffe-eau par un professionnel. Cet entretien n’est d’ailleurs pas obligatoire, mais il est recommandé pour la plupart des appareils et parfaitement accessible à tous ceux qui bricolent un peu.

En quoi consiste-t-il ? Il s’agit simplement de vidanger certaines parties du chauffe-eau et d’assurer leur détartrage. Pour vous aider, suivez les conseils rassemblés dans le tableau suivant :

Chauffe-eauTous types/Groupe de sécuritéAvec résistance blindéeAvec résistance stéatite
EntretienVidangeVidange + DétartrageVidange + Détartrage éventuellement
Fréquence de l’entretienUne fois par moisTous les deux à trois ansTous les deux à trois ans

Comment entretenir votre groupe de sécurité ?

Trouvons un fabriquant un chauffagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Qu’est-ce qu’un groupe de sécurité ? Cet accessoire est indépendant de la cuve de votre chauffe-eau ainsi que de sa résistanceIl permet d’évacuer l’eau présente dans la cuve, si elle est soumise à une trop grande pression, et d’éviter ainsi l’explosion de tout le ballon. Notez d’ailleurs que si vous voyez régulièrement de l’eau s’écouler de votre groupe de sécurité, il est temps d’installer un réducteur de pression.

Pour entretenir ce petit accessoire, ce n’est pas très compliqué. Manipulez le robinet de purge une fois par mois afin d’effectuer une petite vidange rapide. Vous veillerez à placer un seau sous le groupe afin de récupérer l’eau et les bouts de tartre qui vont s’en échapper. Faites attention à ne pas vous brûler. Si vous notez que votre eau est très calcaire ou très agressive, mettez en place un groupe de sécurité en inox, plus résistant. Sachez que, quoi qu’il arrive, cet élément doit être changé environ tous les dix ans.

Comment procéder à l’entretien d’un chauffe-eau qui possède une résistance blindée ?

Que nomme-t-on une résistance blindée ? C’est une résistance qui est directement plongée au contact de l’eau qu’elle doit réchauffer. Elle est susceptible, avec l’anode qui l’accompagne, de s’entartrer très vite si l’eau est dure. Il faut donc mettre tout en œuvre pour l’entretenir régulièrement. Comment faire ?

  1. Éteignez votre chauffe-eau et débranchez son thermostat.
  2. Faites une vidange totale de la cuve. Prévoyez des seaux ou essayez de récupérer l’eau grâce à un tuyau pour votre jardin.
  3. Ôtez la résistance à l’aide d’un tournevis. Plongez-la dans un liquide de détartrage pour quelques heures.
  4. Frottez-la avec une brosse métallique et rincez-la avec de l’eau chaude.
  5. Remettez la résistance à sa place.
  6. Procédez au remplissage de la cuve d’eau et rebranchez votre appareil.

Si vous vous apercevez que votre résistance est très entartrée ou qu’elle a plus de cinq ans, il vaut mieux que vous procédiez à son remplacement. Vous pouvez dans ce cas faire appel à l’un des professionnels de notre réseau qui sera ravi de vous renseigner et de vous faire bénéficier de ses services pour une installation impeccable.

Et s’il contient une résistance stéatite ?

Ce type de résistance n’est pas en contact direct avec l’eau. Elle est protégée par un fourreau en acier. Vous n’êtes donc pas obligé de procéder à une vidange de la cuve afin d’y accéder. Comment procéder à son entretien ? Comme pour un chauffe-eau à résistance blindée, vous allez retirer la résistance de son fourreau, la tremper dans un mélange pour la détartrer, la brosser puis la replacer dans son fourreau avant de remettre votre appareil sous tension.

Si votre eau est très calcaire, vous pouvez cependant vous retrouver dans l’obligation de vidanger l’ensemble de votre cuve. Cette opération peut prendre plus ou moins de temps en fonction de la capacité de votre appareil, mais elle est nécessaire pour assurer sa longévité.

Comment aller plus loin et changer des pièces, si c’est nécessaire ?

Votre chauffe-eau est en panne ? Une pièce de son mécanisme de chauffe peut être abîmée ou cassée. Que faire dans ce cas ? Le mieux est de faire appel à un professionnel. Il est le plus à même de diagnostiquer votre panne et de vous proposer les solutions les plus adaptées. Avec lui vous êtes assuré que votre installation est bien remise en état.

Combien vous coûte ce type de réparations ? Tout va dépendre évidemment de leur ampleur et des pièces qu’il faut changer. Pour obtenir un devis, n’hésitez pas à faire appel à l’un des professionnels de notre réseau. Il veille à ne vous proposer que le meilleur rapport qualité/prix.

Combien coûte l’entretien d’un chauffe-eau sanitaire ?

Vous aimeriez qu’un professionnel s’occupe de l’entretien de votre chauffe-eau sanitaire et vous désirez savoir combien cela peut vous coûter ? Jetez un œil au tableau suivant :

EntretienChauffe-eau gazChauffe-eau solaireChauffe-eau thermodynamique
Fourchette de prix matériel100-150 €120-250 €143- 220 €
Fourchette tarif horaire d’un spécialiste40-70 €40-70 €40-70 €

À notre avis…

Pour nous, assurer un entretien régulier de son chauffe-eau sanitaire, qu’il soit au gaz, électrique ou thermodynamique, est absolument indispensable si l’on veut assurer sa longévité et ne pas se retrouver avec une trop grande consommation électrique ou énergétique. Demander à un professionnel de se charger de cette mission est une excellente idée dans la mesure où il est le mieux placé pour savoir quelles sont les pièces à nettoyer impérativement ou celles qu’il est nécessaire de changer.