Comment remplacer un radiateur défectueux ? Tous nos conseils de pros

Un radiateur défectueux peut rapidement se transformer en un gouffre économique susceptible de vous ruiner. En ce sens, un problème au niveau du radiateur doit toujours être pris au sérieux. Afin de remplacer un radiateur défectueux, vous avez le choix entre faire appel à un plombier chauffagiste ou vous y prendre par vos propres moyens. Bien entendu, si vous n’êtes pas assez outillé, et si vous n’êtes pas assez fort en bricolage, il serait sage d’envisager la première option.

De quoi avez-vous besoin pour remplacer un radiateur obsolète ?

Quelle que soit la raison qui vous pousse à remplacer le radiateur d’une pièce, faites en sorte que le nouveau modèle puisse restituer une puissance supérieure à l’ancien. Dans le cadre d’un projet de rénovation, sachez qu’un nouveau radiateur contribue à offrir plus de cachet à un intérieur. Encore une fois, sachez que le remplacement d’un radiateur n’est pas simple. Si vous ne possédez pas les compétences pour le faire, autant faire appel à un spécialiste en la matière.

Pour minimiser les travauxachetez de préférence un modèle qui a exactement les mêmes raccordements que le radiateur défectueux. De même, si vous désirez installer un radiateur qui restitue plus de chaleur, achetez un modèle avec un panneau supplémentaire plutôt qu’un modèle plus grand. Il faut toujours veiller à ce que les raccordements se situent au même endroit.

Comme accessoires, vous aurez besoin :

  • Du nouveau radiateur
  • Des supports
  • Des vis et des chevilles
  • D’un crayon
  • D’un mortier de préparation
  • D’un tuyau flexible
  • D’un ruban de téflon
  • D’un bac de faible hauteur

Pour les outils, vous aurez besoin :

  • D’une foreuse
  • De mèches
  • D’un niveau à bulle/à eau
  • D’une cintreuse
  • D’une clé polygonale

Les étapes à suivre pour remplacer un radiateur

Le remplacement d’un radiateur est une tâche éreintante qui prend généralement une journée.

Première étape : vidange de l’installation de chauffage

Coupez l’installation et patientez jusqu’à ce que le système ait refroidi. Ouvrez le radiateur que vous désirez remplacer, ainsi que tous les autres qui se trouvent au même niveau et aussi ceux dans les étages supérieurs. Mettez le tuyau d’arrosage à l’endroit du point de vidange et ouvrez le robinet d’un quart de tour en vous servant de la clé polygonale. Assurez-vous que l’eau s’écoule à l’extérieur ou directement dans l’égout. Par la suite, débranchez la conduite de sortie du radiateur à remplacer. Accumulez l’eau dans le bac de faible hauteur. Si le radiateur ne coule pas, cela signifie que l’installation est entièrement vide.

Deuxième étape : démonter le radiateur obsolète

Trouvons un fabriquant un chauffagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Dévissez la conduite de départ ainsi que la conduite de retour du radiateur. Pour ce faire, vous devez décontracter les bagues de raccords à sertir. Pour éviter que les saletés ne sortent du radiateur, bouchez la conduite de sortie avec une boule de papier. Continuez en dévissant les supports qui se trouvent en haut et en bas de l’appareil. En vous y mettant à deux de préférence, soulevez le radiateur et décrochez-le de ses supports.

Troisième étape : poser le nouveau radiateur

Si vous avez opté pour un radiateur de la même dimension et catégorie que l’ancien, il est tout à fait possible d’utiliser les anciens supports. Dans le cas contraire, il faudra enlever les anciens supports et remplir les trous qu’ils ont laissés avec du mortier de réparation. Ensuite, reportez sur le mir l’emplacement des supports pour le nouveau radiateur. Dans l’idéal, il faut laisser un espace de 5 cm entre le mur et le radiateur pour une meilleure circulation de l’air, dans le cas où cet écartement n’est pas prévu par les dimensions des supports. Entre le radiateur et le sol, il faut laisser un espace de 10 cm au minimum.

En vous servant de la perceuse, percez des trous de 10 mm dans le mur et installez les supports. Les chevilles vous permettront d’obtenir un montage solide.

Toujours à deux, placez le nouveau radiateur sur ses supports. Sur le côté du robinet purgeur, assurez-vous que le radiateur soit surhaussé de quelques millimètres. À cet effet, vous pouvez vous servir du système de réglage qui est intégré aux supports.

Quatrième étape : mettre en service le nouveau radiateur

Raccordez les conduites d’eau au radiateur. Dans le sens d’une horloge, posez 3 couches de téflon tout autour du filet du robinet du radiateur et fusionnez les raccords à sertir de manière à ce que l’installation soit bien étanche. Dans le cas où les conduites sont trop raides et qu’il s’avère qu’ils sont difficiles à raccorder, courbez-les avec une cintreuse pour un meilleur jumelage. Refermez le point de vidange et remplissez à nouveau l’installation. Mettez en marche la chaudière et purgez l’installation.

La préparation du système et remplissage de l’installation

Lorsqu’il est en place, faites marcher la chaudière pendant une quinzaine de minutes et mettez tous les radiateurs en position maximale. De cette façon, l’air excédentaire ira se rassembler près des robinets de purge. Ensuite, coupez l’installation du chauffage.

10 minutes après, ouvrez les robinets l’un après l’autre en commençant par ceux qui se trouvent au rez-de-chaussée et montez progressivement aux niveaux supérieurs. Introduisez la clé à purger dans la fente prévue à cet effet et tournez vers la gauche jusqu’à ce que l’eau en sorte. La purge commence.

Après les conduites, faites également de même avec la vase d’expansion de l’installation de chauffage. Mettez en marche la pompe et voyez sur le manomètre que la pression de l’eau est élevée. Ouvrez la vanne de remplissage et faites circuler l’eau à l’intérieur du système tout en contrôlant la pression sur le manomètre. Lorsque la pression correspond aux valeurs indiquées dans la notice de la chaudière, fermez le robinet de remplissage et réenclenchez le chauffage.

Quel est le tarif du remplacement d’un radiateur ?

Dans un premier temps, vous devez prendre en compte le tarif du nouveau radiateur à eau chaude qui dépend énormément de son matériau du corps de chauffe, du type de chauffe, des options et de son aspect esthétique.

Types de radiateurs
Fourchette de prix pour l’unité
Radiateur à eau chaude en fonte
320 € à 1100 €
Radiateur à eau chaude en acier
50 € à 1600 €
Radiateur à eau chaude en aluminium
50 à 750 €
Le radiateur sèche-serviette
100 à 1200 €

Si vous vous chargez vous-même de l’installation, vous aurez encore besoin des accessoires dont l’ensemble pourrait coûter aux alentours de 100 €.

Pour remplacer le radiateur obsolète, vous pouvez faire appel à un professionnel. Ce dernier pourra vous conseiller sur le choix de votre appareil. C’est le seul capable de vous diriger vers le produit le mieux adapté à vos besoins rien qu’en observant la configuration de votre maison et la chaudière que vous utilisez. Passer par un professionnel ne coûte guère que le prix que vous consacrez à l’achat des équipements et accessoires dont vous avez besoin pour finaliser l’installation.

Tarif en €
Tarif horaire d’un plombier chauffagiste
60 à 100 € de l’heure
Prix de la pose
À partir de 60 € de l’heure
Prix pose d’un robinet thermostatique
À partir de 50 €

En confiant le remplacement du radiateur à un professionnel, vous aurez droit à différents avantages dont la fameuse garantie biennale sur votre installation qui ouvre droit à une couverture et assistance pendant deux ans.

Il ne s’avère pas futile de noter que le remplacement d’un radiateur à eau chaude donne droit à une TVA réduite de 5 % pour le cas où :

  • Le projet de remplacement du radiateur s’inscrit dans une démarche de rénovation énergétique visant à améliorer le système de chauffage.
  • Les équipements et l’installation du radiateur sont facturés par un professionnel accrédité.
  • L’habitation est achevée depuis au moins deux ans.

 Vers le haut