Remplacer sa chaudière soi-même : oui, mais attention aux erreurs

Au bout d’un certain temps, il faut remplacer sa chaudière pour des raisons d’usure ou a performance d’une chaudière peut diminuer au bout d’un certain temps et demande soit un entretien soit un remplacement. Mais comme le tarif de remplacement de chaudière peut être coûteux, on est souvent tenté de le faire soi-même. Est-ce possible ? Quelles sont les risques ? Comment s’y prendre ? Voici nos réponses à vos questions !

A quel moment remplacer sa chaudière ?

La durée de vie d’une chaudière se situe en moyenne entre 10 et 20 ans. Toutefois, cette longévité est fonction de certains quelques paramètres tels que : le type et la qualité de l’appareil installé, la fréquence et l’intensité d’utilisation de votre chaudière (occasionnellement ou régulièrement), mais aussi la fréquence d’entretien.

Précautions à prendre

Pour offrir une plus longue durée de vie à votre chaudière, vous pouvez prendre quelques précautions comme :

  • Bien isoler le local où la chaudière est installée,
  • Faire un entretien annuel,
  • Purger les radiateurs et faire un mise hors gel en cas de longue période d’absence.

Signes précurseurs

Dans le cas où vous doutez du moment adéquat pour remplacer votre chaudière, voici quelques signes précurseurs qui indiquent que l’heure est venue :

  • Votre chaudière tombe facilement (et souvent) en panne
  • Votre chaudière se met souvent en sécurité et réclame des réparations fréquentes
  • Inhabituellement, à un certain moment de l’année, vous ressentez de l’inconfort thermique : certaines pièces n’atteignent plus la température de confort souhaitée, l’eau chaude sanitaire devient insuffisante, etc.
  • Vous remarquez une augmentation soudaine de votre consommation énergétique alors que vos habitudes restent les mêmes

Tarif moyen pour le remplacement d’une chaudière

Entre 2 500 € et 7 500 € TTC

Pourquoi remplacer sa chaudière ?

Remplacer l’ancienne chaudière par une nouvelle permet tout d’abord de réduire les consommations énergétiques. En effet, la nouvelle chaudière sera inévitablement plus performante que l’ancienne, surtout si cette dernière est vieille de 10 à 20 ans. De ce fait, si vous remplacez votre chaudière, vous pouvez faire des économies énergies estimées entre 20 et 60 % de plus que l’ancienne.

En plus de cela, vous regagnerez un meilleur niveau de confort. Etant donné que les modèles récents sont des chaudières plus performantes et intelligentes, vous serez en mesure de réguler la température de la pièce et obtenir un confort thermique maximale.

Les chaudières anciennes aussi rejettent plus de CO2. Remplacer votre chaudière reviendra donc à réduire le taux d’émission de gaz carbonique de votre logement quitte à améliorer son étiquette énergétique. Ceci est d’autant plus intéressant si vous louez ou revendez votre chaudière.

Critères à considérer avant de changer sa chaudière soi-même

Oui, il est tout à fait possible de remplacer soi-même sa chaudière à condition de prêter attention à certains points :

Trouver le modèle convenable

La nouvelle chaudière que vous allez installer doit répondre à vos attentes et aux besoins de votre logement. Il faut donc considérer le volume à chauffer, la production ou non d’Eau Chaude Sanitaire, etc. Tous ces critères sont à considérer en amont. Il faut en effet que le remplacement de votre chaudière permette un retour sur investissement raisonnable (minimum sur 10 ans). Pour ce faire, il faut bien choisir la puissance de la chaudière, mais aussi sa marque.

Dimensionner correctement la chaudière

Il ne faut pas faire des calculs en se basant sur la puissance de l’ancienne chaudière, sur le nombre de radiateurs existants ou encore sur l’installation de ses voisins. Retenez que chaque situation est différente, c’est pour cela qu’il faut partir de zéro en se basant tout simplement sur le volume à chauffer et les besoins énergétiques. Nous recommandons de faire dimensionner la chaudière par un pro pour garantir une installation fiable, rentable et performante.

Pensez aux différentes contraintes techniques

Il faut aussi considérer les contraintes comme l’évacuation des condensats (cas des chaudières à condensation), la sortie des fumées, le tubage des conduits, etc. Toutes les contraintes techniques de ce genre sont à considérer pour trouver le meilleur emplacement et la meilleure configuration pour la nouvelle chaudière.

Comparez différents modèles

Ne vous attardez pas que sur l’aspect financier de votre nouvelle chaudière. Payez plutôt attention aux différentes technologies disponibles, aux bénéfices que pourrait apporter chaque modèle, mais aussi leurs limites, etc. Effectivement, gardez bien en tête que tout finira toujours par payer. Si vous choisissez un modèle au premier prix aujourd’hui, vous pouvez dépenser plus dans la consommation, les réparations et l’entretien. Il est même possible que les dépenses occasionnées par les réparations et entretiens répétitifs coûtent plus cher que la chaudière elle-même avec le temps.

Astuce de notre expert

Bien qu’il soit possible de remplacer soi-même sa chaudière, il est toujours plus rentable de le confier à un professionnel, notamment pour le bon dimensionnement de l’installation et une rentabilité certaine. Vous pourrez ainsi dormir la conscience tranquille et profiter d’un chauffage optimal.
Si vous avez peur pour le prix occasionné par un remplacement de chaudière pro, utilisez notre formulaire de demande de devis gratuit pour comparer les prix pratiqués dans votre ville. Vous trouverez ainsi le prestataire au meilleur prix sans avoir vous déplacer ou à payer des frais en sus.

Prix d’une nouvelle chaudière

Pour vous aider à identifier le modèle à installer, voici un aperçu des prix d’une chaudière selon le modèle :

Type de chaudière Prix hors pose TTC
Chaudière à gaz Entre 500 et 6 000 €/unité
Chaudière électrique Entre 1 000 et 4 000 €/unité
Chaudière au fioul Entre 1 700 et 10 000 €/unité
Chaudière hybride Entre 4 500 et 10 000 €/unité
Chaudière bois Entre 5 000 et 20 000 €/unité
Chaudière à condensation gaz ou fioul Entre 1 500 et 4 000 €/unité
Chaudière à cogénération Entre 12 000 et 20 000 €/unité

Comment remplacer sa chaudière : les étapes

Une fois que vous avez choisi et acheté votre nouvelle chaudière, il est maintenant temps de démonter l’ancienne et d’installer la nouvelle.

Etape 1 : gestes de sécurité

Desserrez les vis et coupez le courant. Pour ce faire, vous devez tout d’abord enlever le capot et récupérer le fil du thermostat. Coupez également tous les autres les fils (dans le cas où il n’y a rien à récupérer, car votre chaudière est à jeter).

Videz ensuite la chaudière en actionnant la soupape. Après cela, vérifiez qu’il n’y a plus d’eau dans votre chaudière en plaçant un récipient au-dessus de celle-ci afin de récupérer l’eau qui reste.

Etape 2 : démontage de la chaudière

La deuxième étape consiste à démonter la chaudière. Enlevez le gaz et retirez le conduit de fumée. Une fois cela fait, retirez les boulons et démontez la chaudière. Déconnectez ensuite tous les raccords en débranchant les tuyaux.

Etape 3 : montage de la nouvelle chaudière

Installez le dosseret de la chaudière (matériel composé de 2 unités qui permet de fixer la chaudière au mur dans le cas d’une chaudière murale). Placez ensuite les tuyaux au niveau du dosseret. Prenez ensuite la nouvelle chaudière et enlevez son capot. Placez cette chaudière sans capot sur les crochets du dosseret tout en faisant en sorte que les tuyaux ainsi que les conduits de fumées tombent exactement sur leurs emplacements respectifs.

Etape 4 : derniers réglages

Ajoutez de l’eau pour vérifier que la chaudière fonctionne. Libérez la vanne pour remplir le circuit de chauffage. Pour assurer l’étanchéité des gaz brûlés, fixez le conduit de fumée à l’aide d’un scotch en aluminium. Raccordez la nouvelle chaudière au branchement électrique de l’ancienne. Vérifiez ensuite que la chaudière s’allume. Branchez le thermostat au circuit de chauffage et placez à nouveau le capot de la chaudière. Vous avez maintenant une nouvelle chaudière fonctionnelle !

Remplacer sa chaudière soi-même : quelles économies ?

Bien évidemment, remplacer sa chaudière soi-même est moins cher que passer par un pro. En effet, comme le tarif d’installation d’une chaudière s’estime entre 2 500 et 7 500 euros, vous pouvez vous passer de ce tarif de main d’œuvre si vous installer votre chaudière vous-même.

Néanmoins, si vous choisissez de remplacer vous-même votre chaudière, vous ne pourrez pas bénéficier des aides et subventions disponibles telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique (qui déduit jusqu’à 30% les dépenses en équipement de chauffage économique). De même, votre nouvelle chaudière n’est couverte par aucune assurance ni garantie si vous ne faites pas appel à un professionnel agréé pour l’installation.

Conclusion

Remplacer sa chaudière soi-même est une opération délicate nécessitant une certaine compétence en bricolage, mais aussi en techniques de chauffage. L’économie réalisée est tangible (5 000 euros en moyenne), mais vous perdez en occurrence les garanties et les aides disponibles, même la garantie du fabricant, exigeant que son équipement soit installé par un technicien agréé. Néanmoins, vous pouvez toujours y réfléchir en comparant les tarifs actuellement pratiqués dans votre ville pour le remplacement de chaudière.