Techniques de chauffage à basse température : conseils et expertise

Les techniques de chauffage à basse température sont multiples. Radiateurs, planchers chauffants, PAC : elles se déclinent dans toute la maison et pour toutes les utilisations. Zoom sur des technologies écologiques qui riment avec économies d’énergie.

Le principe du chauffage à basse température

Qu’est qu’un chauffage à basse température ? Il s’agit d’un chauffage qui a été mis au point pour délivrer la chaleur nécessaire à travers des émetteurs de grande dimension. Ces radiateursplanchers chauffants ou pompes à chaleur peuvent fonctionner avec un fluide caloporteur qui n’a pas besoin d’être très chaud au départ de la production. Ils ont l’avantage d’être très confortables et de réduire considérablement les consommations énergétiques.

Les radiateurs à basse température

Un radiateur à basse température va diffuser la chaleur comme n’importe quel radiateur à eau. La seule différence, c’est que l’eau qui circule dans l’émetteur ne circule pas à 70 ou 90 ° C, comme c’est habituel, mais à 45 ou 50 ° C en moyenne.

Fonctionnement

Les performances d’un radiateur basse température dépendent de sa surface de contact avec l’air ambiant. Plus elle est importante, plus il y a d’échange et mieux le radiateur chauffe. C’est pour cette raison que ce type de convecteur est généralement volumineux. Comment fonctionne-t-il ? Il possède le même fonctionnement qu’un autre, mais il est raccordé dans l’idéal à une chaudière basse température ou à une pompe à chaleur.

Trouvons un fabriquant un chauffagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Matériaux

Différents matériaux se prêtent à la réalisation d’un radiateur basse température :

  • Il peut être en acier. Ce matériau permet des montées et des descentes de température assez rapides. Il est disponible avec une grande variété de couleurs, de designs et de dimensions. Son seul inconvénient est qu’il a une durée de vie assez courte.
  • Il peut être construit en aluminium pour favoriser une montée en température rapide. Ce modèle est sobre et a une durée de vie moyenne.
  • Il existe aussi en fonte. Il a une longue durée de vie et c’est pour cette raison qu’il est assez cher. Il a comme inconvénients d’être très lourd et gros.

Avantages/Inconvénients

Les radiateurs basse température ont l’avantage de favoriser les économies d’énergie et d’argent. À ce titre, ils sont écologiques et contribuent à réduire votre empreinte carbone. Ils sont parfaits pour s’associer à une pompe à chaleur qui, de par son fonctionnement, ne peut pas être couplée avec des radiateurs classiques.

Ces systèmes ne sont cependant pas exempts d’inconvénients :

  • Ils sont onéreux.
  • Ils sont volumineux et parfois peu esthétiques.
  • Ils ont une compatibilité très limitée.

Prix des radiateurs basse température

Le tarif des radiateurs à basse température dépend de plusieurs critères et notamment de leur puissance et du matériau dans lequel ils sont réalisés. Comptez entre 150 et 1 100 € pour un émetteur et n’oubliez pas d’y ajouter la pose si vous décidez de passer par un professionnel pour l’installer.

ModèlesSans régulationVolume réduit/Sans régulationSans régulationAvec régulation/3 vitessesAvec régulation
MatériauAluminiumAluminiumFonteAluminiumFonte
Prix165 €380 €330 €980 €1 100€

Les PAC à basse température

Si elles ne couvrent qu’une partie des besoins en chauffage d’une habitation, les PAC peuvent cependant se révéler intéressantes dans de nombreux cas.

Fonctionnement

La pompe à chaleur à basse température produit une eau qui affiche entre 35 et 65° C en sortie. Elle ne peut être installée qu’en complément dans la plupart des cas, car elle n’a pas la possibilité de fonctionner pendant les périodes de très grand froid, lorsque les températures extérieures passent sous les 5° C.

Avantages/Inconvénients

Une pompe à chaleur à basse température est beaucoup moins chère que sa consœur à haute température. Elle favorise de véritables économies d’énergie tout en étant très rapidement rentabilisée.

Elle a plusieurs inconvénients :

  • Elle ne peut être installée que dans une maison parfaitement isolée.
  • Elle ne peut fonctionner qu’avec des émetteurs adaptés.
  • Elle ne peut pas marcher par toutes les températures. Ses plages d’utilisation sont donc réduites.

Prix d’une PAC basse température

Il faut compter entre 2 000 et 13 000 € pour couvrir l’achat du matériel et la pose d’une pompe à chaleur à basse température. Le tarif dépend des caractéristiques du matériel que vous sélectionnez et du choix de l’artisan à qui vous confiez le travail de l’installation.

Les planchers chauffants à basse température

Installer un plancher chauffant, c’est faire le choix d’un grand confort et de factures d’énergie réduites. Ce type d’installation assainit l’air ambiant et vous permet de réguler la température en fonction des pièces. Il peut également être posé avec des PAC.

Fonctionnement

Le plancher chauffant à basse température (PCBT) utilise une eau chauffée entre 20 et 45° C pour diffuser une douce chaleur à travers la dalle de sol et les murs. Cette installation invisible est idéale dans les petits espaces où il est nécessaire de gagner de la place.

Installation

Le plancher chauffant à basse température est constitué de plusieurs couches. Il comprend des plaques d’isolant, des dalles en béton, des treillis métalliques, un réseau de tubes en polyéthylène ou en cuivre et une chape en béton d’enrobage.

Avantages/Inconvénients

Ce type d’installation possède de nombreux avantages :

  • Il produit un chauffage doux et très homogène.
  • Il permet une régulation de la température dans chaque pièce.
  • Il est compatible avec le dernier cri des chaudières à condensation ou des PAC.
  • Il favorise des consommations d’énergie moins hautes.

Le principal inconvénient de cette installation, c’est qu’elle nécessite de très lourds travaux. Elle est donc à réserver aux constructions neuves ou aux rénovations de logements inoccupés.

Prix d’un plancher chauffant à basse température

Pour la pose d’un plancher chauffant basse température, il vous faut compter de 40 à 50 €/m2. C’est inférieur au prix demandé pour un système à eau chaude qui vous coûte entre 70 et 100 €/m2.

Plancher basse température40 à 50 €/m2
Plancher haute température70 à 100 €/m2

Et nous, qu’en pensons-nous ?

Faire le choix d’une technologie basse température est aujourd’hui le moyen le plus sûr de faire des économies d’énergie et de réduire son empreinte carbone. N’oubliez pas, pour profiter de tous les avantages que proposent ces matériels, de faire appel à un professionnel de notre réseau pour les installer. Il vous garantit leur bon dimensionnement et leurs performances.